Créer un site internet

Parce qu'en France...

... ceux qui comprennent l'économie ne s'occupent pas des pauvres et ceux qui s'occupent des pauvres ne comprennent pas (toujours) l'économie !

Parce qu'en France le débat public est torpillé par les corporatismes de tous crins.

Parce qu'en France, au rayon des causes de la crise très grave que l'Occident traverse, on avance toutes les hypothèses, sauf celle d'un excès de l'interventionnisme étatique.

Parce qu'en France, la collusion entre l'Etat et le "grand capital" menace jusqu'à la compréhension même du libéralisme.

Parce que l'Occident a oublié de parler au monde "sous-capitalisé" et de lui rappeler comment extraire du "capital vif" (De Soto) de ses dizaines de Mds de $ de "capital mort" sur lesquels prospère l'extralégalité.

Parce qu'il n'est d'authentique humanisme que libéral, c'est-à-dire fondé sur le respect du droit naturel.   

Parce que la France a toutes les clefs et les ressources pour rebondir, à condition de renouer avec son glorieux passé libéral (Bastiat, Turgot, Guizot, Waldeck-Rousseau...).

Parce qu'enfin "l'économie finit toujours pas se venger" (R Barre).

Pour découvrir "Finance & TIC (pour investir en culottes courtes)", ma Lettre de formation (et de réinformation) accessible au prix de 9,99€/mois à base de finance, d'économie et de médias alternatifs, c'est ici. Pour s'abonner, c'est .
 

Nous proposons également une approche méthodologique baptisée "FINTIC" nous permettant de publier : 

- des études synthétiques de valeur ("ESV") achetables à l'unité ici (valeurs disponibles au 28/04/21 : L'OREAL, LVMH, URW, DANONE, RENAULT) ;

- des études synthétiques de valeur personnalisées ("ESVod") achetables à l'unité là ;

- des packs d'ESV et d'ESVod ainsi qu'un abonnement all inclusive : tout est ici

L'originalité de la méthode FINTIC consiste à confronter en une dizaine de pages l’analyse microéconomique d’une société aux fondamentaux macroéconomiques des pays où elle est établie, où elle produit et vend et où elle est cotée. Cette méthode est éprouvée par les contacts terrain que ma casquette de consultant m’a permis de tisser avec le top management de nombreuses multinationales françaises et étrangères (Schneider, Safran, Saint-Gobain, Air Liquide, Carrefour, Sanofi, Volkswagen, Samsung, LVMH, Hermès...). 
 

              

                  F.L.M.

 

 

 

×